La différence entre la détermination et la ténacité.

La détermination  selon moi c’est décidé une chose et rester focalisé sur cette chose, que ce soit un but ou un rêve.

Je peux être déterminé à perdre du poids ou arrêter de fumer, etc., etc.

Par contre, si je rencontre une difficulté telle que de la frustration, des contrariétés, une mauvaise nouvelle ou autre,  si je ne tiens pas le coup alors là je ne suis pas tenace.

Autrement dit être déterminé n’est pas une garantie de réussite si ce n’est pas accompagné de  ténacité.

Il est beaucoup plus facile d’être déterminé que d’être tenace, si vous ne me croyez pas regarder autour de vous le nombre de gens qui sont déterminés à arrêter de fumer et qui lâche à la première contrariété ou frustration.

Il y a aussi la perte de poids combien de gens y compris moi-même avons atteint le poids rêver et avons  repris ce poids en ne faisant plus attention à notre alimentation (c’est-à-dire aux quantités) et qui en plus avons laissé de côté les exercices et l’entrainement de ce petit 30 minutes par jour comme recommander, ou était passé notre ténacité ?

Combien d’entre vous avez acheté un abonnement d’un an dans un centre de conditionnement physique  pour finalement n’y aller qu’un mois ou deux ? Pourtant vous étiez assez  déterminé pour payer ce prix !

En général quand nous faisons partie des déterminés nous entreprenons beaucoup de choses et nous en finissons très peu. De plus, l’entourage est au courant de tous nos défis. Nous sommes du genre à acheter tout l’équipement nécessaire neuf pour une activité avant même de l’avoir essayé,  pour finalement laisser tomber.

Les tenaces parlent moins et agissent plus longtemps. Ils sont plutôt du genre à acheter de l’usager et même louer de l’équipement avant de vraiment s’embarquer dans quelque chose.

Les déterminés sont du type passionné extraverti tandis que les tenaces sont du type cartésien introverti.

Il n’est pas dit qu’il est impossible d’être les deux, mais c’est plus rare!

Le GPS de la résilience :

Il est possible d’être passionné tout en étant plus sage et raisonnable. L’âge aidant avec les années la sagesse est plus présent, ce qui ne nous empêche pas de rester passionnés. De toute façon, il est presque impossible de passer de passionné à super cartésien, plus raisonnable peut-être.

Il est aussi important de réaliser que ce n’est pas parce que nous disons à qui veut bien l’entendre notre nouveau rêve, défi ou but, que nous allons y arriver.

Oui d’accord le dire haut et fort nous met une pression et un challenge à réussir, question de ne pas avoir l’air fou, cependant ce n’est pas une garantie de réussite.

Selon mon expérience pour développer la ténacité il est important de se donner le droit à  l’erreur, le droit de se tromper, mais surtout de savoir apprécier chaque mini victoire. De se fixer de plus petits objectifs à court terme, que de gros à long terme.

Si je me dis j’arrête de fumer pour le reste de ma vie … ça parait tellement loin,  voir même inatteignable que c’est décourageant. La même chose pour un alcoolique ….

Tandis qu’un jour à la fois, une minute à la fois,  une livre à la fois, tout est possible !!!

Pour réaliser ses rêves et ses objectifs il est nécessaire d’être déterminé, mais plus encore …. Tenace !!!

Sur ce, bonne semaine et n’hésitez pas à partager ou à commenter j’adore vous lire.

Ce texte peut-être partager en autant que la source est mentionnée.

©Jocelyne Béland fondatrice du http://centre-vasi.org/blogue

Ajouter vos commentaires …  j’aime vous lire !

Votre surnom

Votre commentaire

 

UA-73306356-1