Êtes-vous : positif, négatif ou défaitiste ?

boomrangVoici ce que la vie m’a appris sur ces types de personnes  en les observant objectivement.

Le type défaitiste est celui qui à chaque petite embûche a toujours cette petite phrase à ajouter :

« Je le savais, mais vie est ainsi faite, je ne suis pas chanceux c’est comme ça depuis que je suis au monde ! »

C’est l’éternelle victime, selon ces dires rien ne dépend de lui, il n’est responsable de rien de ce qu’il lui arrive.

Pas surprenant que la vie soit une lutte constante, puisqu’il laisse son bonheur et son malheur dans les mains des autres ou des éléments. C’est souvent un manipulateur, car il y a un don de faire sentir les gens coupables.

Il est un poids pour tous et un vampire d’énergie.

Heureusement si un jour il fait une prise de conscience et peut renverser la vapeur et reprendre sa vie en main.

Le type négatif est celui qui voit toujours le mauvais côté des choses voici quelques exemples :

Il a une conjointe qu’il l’adore, des  enfants en santé, mais il chialera que sa femme n’a pas un emploi assez payant et que ses enfants sont bruyants.  Il va au resto ou l’ambiance est romantique en compagnie de sa douce et le repas est succulent, mais il critiquera le fait qu’il a attendu trop longtemps pour avoir son verre d’eau. Ses  enfants auront de belles notes à l’école, mais il chialera qu’ils auraient pu faire mieux.

En fait il cherche des poux partout où il n’y en a pas, car il ne sait pas apprécier les petits détails de la vie et il ne sera jamais en gratitude, ce qui lui amènera toujours des petits pépins un peu partout dans la vie et peu ou pas d’abondance.

IL est souvent du genre manipulateur, dictateur et même narcissique …. Me , My self and I ( moi, moi moi)

C’est également un vampire d’énergie !!

Heureusement pour lui aussi, si un jour il fait une prise de conscience il pourra renverser la vapeur et reprendre sa vie en main en devenant positif.

Le type positif est celui qui est rempli de gratitude et qui sait se responsabiliser  de ses choix. Il n’attend après personne pour le rendre heureux puisqu’il est un semeur de bonnes heures lui-même.

Lorsqu’il vit une épreuve, il essaie de voir ce que la vie essaie de lui enseigner plutôt que de se plaindre ou chialer.

Il trouvera des qualités avant les défauts et il trouvera le beau avant le laid.

Pour lui il sait que la vie est un grand maître plutôt qu’une épreuve.

S’il est reçu chez des gens et que le repas est froid, plutôt que de focaliser sur le repas froid il sera ravi de l’ambiance et des moments passés avec ses amis.

Le GPS de la résilience :

Voici une petite histoire qui illustre très bien le bonheur et l’état d’esprit dans lequel nous devons être pour le vivre selon moi.

Le vieil homme sage

 Il était une fois un vieil homme, assis près d’une oasis, à l’entrée d’une ville au Moyen-Orient.
Un jeune homme s’approcha et lui demanda :
– « Je ne suis jamais venu ici. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ? »
Le vieil homme lui répondit par une question :
– « Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ? »
– « Egoïstes et méchants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’étais bien content de partir. »
– « Tu trouveras les mêmes ici », lui répondit le vieil homme.

Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha et lui posa la même question :
– « Je viens d’arriver dans la région. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ? »
Le vieil homme répondit de même :
– « Dis moi, mon garçon, comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ? »
– « Ils étaient bons, accueillants et honnêtes. J’y avais de nombreux amis, et j’ai eu beaucoup de mal à les quitter. »
– « Tu trouveras les mêmes ici », lui répondit le vieil homme.

Un marchand, qui faisait boire ses chameaux, avait entendu les deux conversations.
Dès que le second jeune homme s’éloigna, il s’adressa au vieillard, sur un ton de reproche :
– « Comment peux-tu donner deux réponses complètement différentes à la même question posée par deux personnes » ?
Le vieil homme lui répondit :
– « Mon fils, chacun porte son univers dans son coeur. D’où qu’il vienne, celui qui n’a trouvé rien de bon par le passé ne trouvera rien de bon ici non plus. Par contre, celui qui avait des amis dans l’autre ville trouvera ici aussi des amis loyaux et fidèles. Car vois-tu, les gens sont vis à vis de nous ce que nous projetons sur eux. »

Suggestion de lecture pour comprendre d’où vient le positif, le négatif et le défétiste.

Métaphore du chemin de vie

Êtes-vous : positif, négatif ou défaitisme ?

UA-73306356-1