Cultiver l’abondance

Un bout d’histoire :

abondance4Enfant j’ai d’abord eu l’impression de vivre dans l’abondance, car dès mon arrivée dans cette nouvelle demeure après mon adoption j’étais envahie de jouets de toutes sortes, en fait beaucoup trop pour le bébé que j’étais. Puis ce fut ainsi jusqu’à l’âge de 5 ans jusqu’au jour où tout sait écroulé ….  et où j’ai tout perdu en moins de quelques heures.

À partir de ce moment ce fut totalement l’inverse je manquais de tout même de nourriture, même les vêtements que je devais portés m’étais donnée.

À neuf ans nous allions vivre ma maman et moi chez un oncle riche dont la femme était morte peu de temps avant. Une fois de plus l’abondance apparu à mes yeux d’enfant, car cet oncle avait un champ de golf qu’il avait lui-même démarré et je décidai de devenir caddy pour me faire des sous et ainsi pouvoir payé mes vêtements à mon entrée à l’école.

Plusieurs semaines plus tard, j’avais ramassé 300$ dollars (en 1961 c’était énorme). Puis vers la fin de l’été, mon oncle nous chassait de sa maison et l’amoureux de ma mère venu nous visiter partit au petit matin avec mes 300$. Une fois de plus j’avais tout perdu.

Comme enfant ma leçon fut : rien n’est permanent ni la richesse ni la pauvreté !

J’avais aussi enregistré que la vie est instable et qu’il y avait danger de tout perdre du jour au lendemain, valait mieux s’adapter et se retrousser les manches que de s’apitoyer.

Le GPS de la résilience :

L’abondance est une question d’attitude d’abord et avant tout …  et elle n’est pas que monétaire.

Être bien entouré de gens qui nous aime, avoir la santé, un  toit sur la tête tout ça est abondance.

Si vous ne me croyez pas, demandez aux itinérants !

Ce sont souvent des gens qui avaient tout et qui aujourd’hui n’ont plus rien.

Pourtant comme bien des gens de pays super pauvre ils vous sourient.

Ils savent apprécier chaque chose, chaque geste, chaque sourire.

Soyons généreux avec eux, donner c’est le début de l’abondance. Pas besoin de donner de grosses sommes, 1$ c’est beaucoup pour eux. Arrêtons de juger et d’analyser ce qu’ils feront avec cet argent, sans quoi la vie jugera s’il est bon qu’elle vous en donne.

Qu’elle différence y  a-t-il entre quelqu’un qui se payera une bière ou quelqu’un qui se payera des vacances, tout ça est de l’extra et non nécessaire. Si vous ne pouvez pas donner des sous au moins donner leurs un sourire c’est aussi ça l’abondance.  Un sourire peut changer une vie, car il peut redonner confiance à ceux qui en ont besoin … et ça… ça vaut de l’or.

La vie en retour saura vous dire merci en vous donnant l’abondance, peut-être pas monétaire, mais en vous donnant ce qu’il vous faut pour avancer dans la vie « dans votre vie ». Sachons apprécier la beauté de ce qui nous entoure, car c’est aussi ça l’abondance.

Voici plein d’abondances que nous côtoyons tous et chaque jour sans nous en rendre compte:

Les chauds rayons du soleil

Une pleine lune

La pluie qui nettoie la nature

L’odeur des fleurs sauvages

Les bourgeons au printemps

Les feuilles multicouleur à l’automne

Le rire d’un enfant

Le sourire d’un inconnu

Une personne qui nous ouvre la porte …. Etc etc

Si nous ne pouvons pas apprécier les petites choses, comment imaginer que la vie veuille nous donner plus.

Apprécions d’abord les petites choses et le reste suivra.

Donnons sans compter et la vie sera douce avec nous.

Mais surtout, soyons conscients que tout est temporaire, la richesse et la pauvreté,  faisons confiance à la vie avant tout. Développons l’ouverture et l’adaptation aux situations plutôt que l’apitoiement!!

Si vous n’osez pas donner, vous envoyez un message de manque et c’est ainsi que la vie continue de créer le manque. Si vous donnez la vie, reçois un message d’abondance et continue de vous en donner.

L’abondance est en fait une énergie qui circule …faites là circuler vous aussi.

Donnez sans compter et recevez avec gratitude!!

Bonne journée !

Bonne semaine ! 😆

N’hésitez pas à commenter j’adore vous lire.

Ce texte peut-être partager en autant que la source est mentionnée.

Copyright ©Jocelyne Béland

auteure-conférencière et fondatrice du  centre-vasi.org

Ajouter vos commentaires …  j’aime vous lire !

Votre surnom

Votre commentaire

 

UA-73306356-1