Coup de foudre ou flamme jumelle?

coup-de-foudre2Le coup de foudre est selon moi un mélange d’attirance physique mêlé à une idée que l’on se fait de l’autre selon nos besoins ou nos manques du moment.

L’autre est là avec les mots que nous avons besoin d’entendre, les gestes que nous avons besoin de recevoir en fait c’est comme le cadeau que nous attendions, sauf qu’à l’intérieur de ce cadeau se cachent souvent de mauvaises surprises.

C’est comme un hologramme pré programmé!

Certes il arrive que les gens finissent leurs jours ensemble, mais ce ne sont que 2 cas sur 100, donc 2 %.

Lorsque nous nous réveillons et que nous sortons de ce rêve pour revenir à la réalité, nous tombons souvent de haut … de Très-Haut et ça fait mal …parfois très mal. Le plus grand mal, est de voir que l’on sait trompé au sujet de l’autre.  Cependant si nous n’avions pas eu ce manque nous aurions vu les choses d’un autre angle. Un peu comme les films que nous voyons au sujet des gens qui sont dans le désert et qui ont tellement soif qu’ils voient un mirage … qu’ils sont certains que ce qu’ils voient au loin est de l’eau.

Quant à la flamme jumelle … c’est très profond et cela peut arriver autant avec une personne du même sexe que de l’autre sexe. C’est un genre de connexion comme du déjà vu ou comme du déjà senti. C’est inexplicable, mais ça se sent!

Cela ne fait pas nécessairement un couple d’amoureux, mais plutôt une belle association complémentaire étant donné qu’elles partent toutes les 2 de la même flamme. En fait une flamme peut produire plusieurs flammes jumelles, car cette flamme a été séparée en plusieurs flammes telle une bûche qui brûle et forme plusieurs étincelles.

Le GPS de la résilience :

Pour éviter de succomber à un coup foudre le mieux est de combler chaque facette de nos besoins, de faire la paix avec nos manques et nos blessures et d’être en amour avec soi-même. Ainsi rien ne manque à notre bonheur et la rencontre d’une autre personne sera le crémage sur notre gâteau* et non la farine ou les éléments essentiels à la confection de notre gâteau*.

Quant à la flamme jumelle, il est important d’être ouvert pour pouvoir  la reconnaître ou plutôt  la sentir!

Il se peut qu’elle ne soit que de passage pour nous aider à passer à une autre étape de notre vie, il est donc inutile de forcer pour la retenir.

*gâteau = bonheur

Sur ce, bonne semaine et n’hésitez pas à partager ou à commenter j’adore vous lire.

Ce texte peut-être partager en autant que la source est mentionnée.

©Jocelyne Béland fondatrice du http://centre-vasi.org/blogue

Ajouter vos commentaires …  j’aime vous lire !

Votre surnom

Votre commentaire

UA-73306356-1