Connaissez-vous le meilleur remède au cancer de l’âme?

D’abord qu’est-ce que le cancer de l’âme ?

Selon moi le cancer de l’âme c’est lorsque que peu importe la situation on se sent mal en dedans et qu’on a l’impression que l’on « fit » nulle part, que ce monde serait peut-être mieux sans nous.

Ce n’est pas une dépression, car on arrive à assez bien fonctionner au travail et on dort bien, on mange et on rit par moment, mais en dedans … loin en dedans on dirait qu’on n’est pas tombé ou arriver dans le bon siècle sur cette planète.

On a selon moi à ce moment-là le cancer de l’âme!

Il existe donc plusieurs remèdes au cancer comme pour celui de l’âme.

Donc le premier remède du cancer qui nous vient en tête c’est la chimio, cependant est-ce que ça existe aussi pour l’âme ?

Selon moi oui !

Voici la CHIMIO  du cancer de l’Âme.

Câlins pour amour-tendresse et empathie

Humour pour dédramatiser

Inventaire de nos qualités

Marche dans la nature pour se ressourcer

Investiguer sur nos blessures pour bien les identifiées

Ouvrir son cœur aux petites joies de la vie

Mais attention, certains sont presque incurables et les gens disent d’eux qu’ils n’ont pas le bonheur facile.  Ces derniers auront souvent des rechutes on dirait mêmes qu’ils portent en eux des mémoires douloureuses venant d’une autre vie.

Le GPS de la résilience :

Auto-traitement.

  • Il est important de savoir bien s’entourés et de voir si nous ne sommes pas entourer de vampire d’énergies ou de relations toxiques.
  • Faire le ménage de ses émotions passées et présentes en faisant notre inventaire personnel.
  • Pardonner … en commençant par se pardonner à soi-même ce qui est un peu plus compliqué que cela ne paraît.
  • S’accueillir dans nos faiblesses en n’essayant pas d’être parfait.
  • Faire de son mieux en sachant que ce mieux varie de jour en jour.
  • Apprendre à valider ce que l’on croit entendre plutôt que de l’interpréter.
  • Ne rien prendre personnel, ce que l’autre dit de nous est une projection de lui-même.
  • Se responsabiliser pour notre bonheur et nos choix.
  • Prendre le temps de s’arrêter et de prendre contact avec les énergies de la nature
  • Apprécié ce que l’on a, plutôt que de focaliser sur ce que l’on n’a pas.
  • Se coucher chaque soir en remerciant la vie.
  • Enfin apprendre à recevoir l’Amour que l’on nous donne.

Sur ce, bonne semaine et n’hésitez pas à partager ou à commenter j’adore vous lire.

Ce texte peut-être partager en autant que la source est mentionnée.

©Jocelyne Béland fondatrice du http://centre-vasi.org/blogue

Ajouter vos commentaires …  j’aime vous lire !

Votre surnom

Votre commentaire

 

UA-73306356-1