Choisir l’amour ou le célibat ?

amour ou celibatComme chaque semaine voici une partie de mon vécu qui illustre mon sujet.

À 15 ans je me suis mariée pour fuir ma mère et ses copains pervers qui abusaient de moi. J’ai donc eu 3 enfants avec mon mari, dont un bébé mort-né. Décision que je n’ai jamais regrettée, car je voulais une vraie famille de sang.

À 26 ans je me suis divorcé parce que j’étais malheureuse avec cet homme ado gentil, irresponsable, super jaloux et infidèle.

J’ai ensuite rencontré un homme extraordinaire qui a même adopté mes enfants. Ayant toujours le mal à l’âme je consommais des narcotiques à profusion et par le fait même j’ai détruit ce couple. Pendant plus de 20 ans, j’ai rêvé à cet homme toutes les nuits sans exception. (J’idéalisais cet homme et ça m’a beaucoup nuit dans mes autres vies amoureuses.)

Puis j’ai rencontré un homme avec qui j’ai vécu des montagnes russes émotionnelles, et ça a duré 3 ans avant que je réalise que j’étais malheureuse et que je me détruisais à petit feu.

Quelques mois plus tard, j’en ai rencontré un autre qui avait de jeunes enfants et des problèmes avec l’ex, alors que mes enfants étaient adultes, nous n’avons fait qu’un an ensemble et je me suis rendu compte que ce n’était pas pour moi. Deux  mois plus tard un autre qui avait un problème de cocaïne avec qui j’ai vécu de la violence verbale et physique

À 39 ans j’ai arrêté de consommer, car je savais que ça nuisait à mes choix et  1an plus tard   j’ai rencontré un homme avec qui j’ai eu une relation de pouvoir. Après des problèmes de santé soit des crises d’angoisse je me suis séparé de cet homme.

J’ai eu depuis ce temps 5 autres relations qui n’ont pas fonctionné, dont la dernière, ou cette fois j’ai vite compris qu’elle n’était pas pour moi.

Alors aujourd’hui  je ne peux faire autrement que de me dire que je n’ai pas le talent nécessaire pour être en couple ou bien je n’ai pas le talent de bien choisir? Pourtant j’ai réglé toutes mes dépendances : narcotiques, sexe et cigarette, ceci dit, ça ne peut pas toujours être l’autre, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui à 64 ans et 11 mois (comme le disent les ados) et après 2 ans de célibat sans même regarder ni chercher je me demande si je dois choisir : l’amour ou le célibat ?

Le GPS de la résilience :

Certes la vie peut choisir pour nous….

Cependant si la peur nous habite, nous risquons de faire de nous l’autosaboteur de notre vie amoureuse.

  • Peur de se faire mal
  • Peur d’être trahi
  • Peur de se tromper
  • Peur de perdre sa liberté
  • Peur d’être envahie

Bien entendu la peur et le contraire de l’Amour !

Toutes ces rationalisations sont tout sauf la petite voix de notre âme.

Difficile de ne pas analyser pour faire un choix et savoir ce que l’on veut vraiment. Car si je ne sais pas ce que je veux, il me sera impossible de l’obtenir.

C’est comme aller au resto et regarder le menu sans savoir ce que l’on a le goût de déguster et s’en tenir à analyser les calories, on risque de ne pas pouvoir choisir ce dont on a vraiment envie.

Plus on hésite, plus la vie nous apporte des exemples de ce qu’on ne veut pas comme couple et ça nourrit nos peurs et nous met dans une position de doute encore plus profonde.

Ce qui est étrange, c’est que plus jeune plus on sait ce que l’on veut, mais on ignore ce que l’on ne veut pas … mais plus on avance en âge et plus on ne sait ce que l’on veut plus, mais on ne sait pas  ce que l’on veut…. Pas facile ce dilemme n’est-ce pas!

Ça a tendance à devenir tellement compliqué qu’on abandonne l’idée d’être en couple.

On voit tellement de femmes qui arrivent à un certain âge qui abandonnent l’idée d’être en couple à cause de ce dilemme.

Le mieux est de se faire une liste de ce que l’on espère et rêve d’un couple et d’un homme….  Non pas le physique, mais les qualités de coeur puis de laisser la vie se charger du reste …. sans avoir d’attentes !!

« Rester conscient et consciente qu’on ne peut rien contrôler, car la vie sait mieux que nous ce qu’il y a de mieux pour nous. »

Faire confiance à la vie «un jour à la FOI » rempli de Gratitude!!

Sur ce, bonne semaine et n’hésitez pas à partager ou à commenter j’adore vous lire.

Ce texte peut-être partager en autant que la source est mentionnée.

Copyright © Jocelyne Béland   http://centre-vais.org/blogue

Ajouter vos commentaires …  j’aime vous lire !

Votre surnom

Votre commentaire

 

UA-73306356-1